enfr

4 clauses essentielles à inclure dans le bail pour votre prochain pop-up

Outre la crème glacée et la chaleur, le début de l’été veut aussi dire le début des pop-ups (ou boutiques éphémères). Ces évènements de courte durée sont un moyen fantastique de faire connaître votre marque, mais aussi de créer une connexion en personne avec vos consommateurs pour beaucoup moins cher qu’un magasin physique normal. Comme avec toute autre décision d’affaire, vous devriez mettre par écrit votre bail, que vous soyez la personne qui prévoit louer un espace pour son pop-up ou le propriétaire d’un tel espace. Voici donc 4 clauses essentielles à inclure dans le bail pour votre prochain pop-up.

Notez que ce billet de blogue ne constitue pas un avis juridique formel, mais plutôt de l’information juridique. Si vous avez des questions concernant les baux à courte durée pour les pop-ups, envoyez-moi un courriel à info@artylaw.ca.

 

#1 Durée

Il est essentiel de déterminer la durée de votre bail à court terme et de mettre celle-ci par écrit. N’oubliez pas de prendre en considération non seulement la durée du pop-up, mais aussi le temps requis afin de tout installer et de tout démonter à la fin de l’évènement.

 

#2 Marketing et signalétique

Vous allez probablement avoir recours aux réseaux sociaux afin de faire la promotion de votre pop-up. Toutefois, le marketing sur place sera tout aussi important, surtout afin d’attirer des passants. Si vous prévoyez louer un espace pour votre prochain pop-up, assurez-vous d’avoir la permission d’accrocher les visuels que vous désirez utiliser ainsi que de mettre des signes à l’entrée du local afin que les consommateurs sachent où se trouve le pop-up.

 

#3 Services inclus

Cette clause est particulièrement importante afin de vous assurer de ne pas être éventuellement surpris par des coûts non prévus et d’ainsi dépasser votre budget (ou si vous êtes le propriétaire du local, de vous assurer que vos coûts soient couverts par la location). Lorsque vous négocierez le prix à payer pour le bail, demandez si celui-ci inclut les services qui vous seront nécessaires. Aurez-vous besoin d’une connexion internet? Est-ce que le prix inclut l’électricité et les autres services de base? Idéalement, une liste des services inclus dans le prix devrait être présente dans le bail.

 

#4 Assurances

Vous devriez être particulièrement conscient de la nécessité d’une telle clause si vous êtes une personne qui prévoit louer son local à d’autres entrepreneurs pour des pop-ups. Demandez à votre futur locataire à court terme si celui-ci a une assurance responsabilité. Vous ne voulez pas être responsable d’un incident qui a lieu dans votre local lors d’un évènement qui n’est pas le vôtre. Vous devriez aussi demander une assurance pour couvrir l’espace lui-même. Ultimement, les documents confirmant l’obtention de telles assurances devraient être demandés avant le début du pop-up.

 

Si vous avez besoin d’aide afin de rédiger votre bail pour votre prochain pop-up ou afin de réviser celui-ci, n’hésitez pas à me contacter à info@artylaw.ca ou à cliquer sur le lien ci-dessous afin d’obtenir une consultation.

 

À propos de l'auteure

Laissez un commentaire