enfr

4 clauses essentielles pour votre contrat d’artiste maquilleur

L’été est une des périodes les plus occupées pour les artistes maquilleurs (c’est la saison des mariages)! Comme pour toute entreprise qui offre des services, il est essentiel d’avoir un bon contrat de service qui vous assurera d’être protégé dans vos relations avec vos clients (si vous n’êtes toujours pas convaincu de la nécessité d’un tel contrat, je vous conseille fortement d’aller lire ce billet). Voici donc quatre clauses essentielles pour votre contrat d’artiste maquilleur.

Notez que ce billet de blogue ne constitue pas un avis juridique formel, mais plutôt de l’information juridique. Si vous avez des questions concernant les contrats d’artistes maquilleurs, envoyez-moi un courriel à info@artylaw.ca.

 

#1 Paiement

Comme dans tout contrat de service, le paiement est un des aspects que vous devriez adresser dans votre entente. Chargerez-vous votre client à l’heure? Un montant forfaitaire? Le prix inclut-il les taxes de vente? Assurez-vous d’être clair non seulement quant aux montants que vous chargerez, mais aussi quant au moment où ceux-ci seront dus (à la réception de la facture, dans les 15 jours suivant la réception de la facture, etc). Si vous demandez un dépôt (ce qui est un excellent moyen de vérifier si votre client veut vraiment travailler avec vous), ceci doit aussi être mentionné. Finalement, si vous prévoyez ajouter des frais d’intérêts aux paiements en retard, assurez-vous de bien mentionner le taux mensuel ainsi que le taux annuel qui sera appliqué.

 

#2 Résiliation

Afin d’avoir le contrôle sur votre horaire (ainsi que sur votre cash flow), vous devriez inclure une clause de résiliation claire dans votre contrat. Combien de jours avant le début de votre travail peut un client annuler le contrat? Existe-t-il des situations où vous, en tant que prestataire de service, pouvez annuler l’entente (si vous êtes malade, par exemple)? Quelles sont les conséquences d’une telle résiliation?

 

#3 Déplacement

Vous le savez probablement déjà, mais les artistes maquilleurs se déplacent beaucoup pour effectuer leur travail. Si vous chargez votre client pour votre temps de déplacement, vous devriez en parler dans votre contrat. Ce temps sera-t-il facturé à l’heure? Chargez-vous un montant fixe pour le déplacement tout dépendant du lieu/distance. Assurez-vous d’adresser cet élément de façon claire afin d’éviter toutes surprises ou malentendus avec vos clients.

 

#4 Réseaux sociaux et portfolio

Finalement, une des meilleures façons de bâtir sa clientèle est de montrer son travail à ses clients potentiels. Ceci veut peut-être dire publier certaines de vos créations sur vos plateformes de réseaux sociaux et sur votre site web. Si vous prévoyez montrer votre travail ainsi, assurez-vous que vos clients consentent à ce que leur photo soit prise à ces fins.

 

Si vous avez besoin de conseils concernant les contrats d’artistes maquilleurs ou d’assistance pour la rédaction d’une telle entente, n’hésitez pas à me contacter à info@artylaw.ca ou à cliquer sur le lien ci-dessous afin d’obtenir une consultation.

À propos de l'auteure

Laissez un commentaire