fren

5 éléments à aborder dans son contrat de marketing d’influence

Votre entreprise utilise-t-elle le marketing d’influence? Vous n’êtes pas le seul!

Le marketing d’influence est de plus en plus répandu au Canada : les influenceurs, Instagrameurs, et YouTubers au grand nombre de « followers » sont maintenant sollicités par des entreprises pour promouvoir les produits ou services de ces derniers sur leurs plateformes en ligne.

Cependant, pour éviter les mauvaises surprises, il est important de négocier un contrat de marketing d’influence entre votre entreprise et l’influenceur qui promouvra vos produits. Voici donc 5 éléments à aborder dans votre contrat.

Notez que ce billet de blogue ne constitue pas un avis juridique formel, mais plutôt de l’information juridique. Si vous avez des questions sur les contrats de marketing d’influence, ou sur la rédaction de contrats en général, contactez-nous!

 

1) Contenu et plateforme de publication

 Posez-vous les questions suivantes :

  • Quel type de contenu voulez-vous que l’influenceur crée pour promouvoir vos produits? Une « story » Instagram, une vidéo YouTube, une publication sur Facebook?
  • L’influenceur doit-il suivre un script, et doit-il faire approuver le contenu par votre entreprise avant de le publier?
  • L’influenceur doit-il publier le contenu en fonction d’un horaire de publication, et quand peut-il supprimer le contenu promouvant vos produits, s’il y a lieu?

Il est important d’inclure les réponses à ces questions dans votre contrat de marketing d’influence pour que les obligations de l’influenceur quant à la promotion de vos produits soit mises au clair.

Assurez-vous aussi d’utiliser les mécanismes mis à votre disposition par les plateformes que vous utilisez servant à indiquer le partenariat entre l’influenceur et votre entreprise et la nature publicitaire du contenu. Sinon, vous risquez d’enfreindre les lois sur la publicité et la protection du consommateur si aucune autre divulgation n’est faite.

 

2) Propriété intellectuelle

Un contrat de marketing d’influence peut stipuler que votre entreprise peut utiliser le contenu de l’influenceur promouvant vos produits, par exemple pour votre campagne publicitaire. À vous de décider pour quelle période, sur quel territoire, pour quelle raison, et sur quelle plateforme votre entreprise a le droit d’utiliser ce contenu (ex : réseaux sociaux de votre entreprise, son site Web, etc.).

 

3) Exclusivité

Il est essentiel de préciser dans votre contrat de marketing d’influence si l’influenceur pourra promouvoir des produits ou services similaires aux vôtres lors de votre campagne ou autour de celle-ci. Par exemple, si vous opérez une entreprise vendant des maillots de bain, vous pourriez demander à l’influenceur de ne faire la promotion d’aucune autre marque de maillots de bain pendant la durée de votre entente.

N’oubliez toutefois pas que ces restrictions doivent être raisonnables et sensées. Si vous créez des cosmétiques, un influenceur qui parle régulièrement de maquillage ne pourra probablement pas s’abstenir de faire la promotion d’autres marques de cosmétiques lors de votre entente.

Assurez-vous de spécifier la période d’exclusivité, ou la période durant laquelle l’influenceur ne pourra pas promouvoir des produits similaires aux vôtres (ex : 2 mois, 4 mois, etc.).

 

4) Confidentialité

Pour protéger l’information concernant votre entreprise, comme les secrets commerciaux, nouveaux produits, listes de clients, ou autre, il est judicieux d’inclure une clause dans votre contrat obligeant l’influenceur de garder de telles informations confidentielles.

Vous pouvez faire payer à l’influenceur une somme raisonnable pénalisant la violation de cette obligation.

 

5) Résiliation

Enfin, il est absolument essentiel que vous puissiez résilier (ou annuler) le contrat sans préavis dans l’éventualité où le comportement de l’influenceur ne correspond plus à l’image de votre marque.

Si l’influenceur a un comportement immoral ou scandaleux, ou qu’il a été accusé de fraude ou d’un quelconque crime qui pourrait nuire à l’image de votre entreprise, il serait prudent de dissocier votre entreprise de cet influenceur le plus rapidement possible.

Vous pouvez aussi prévoir la résiliation du contrat pour toute autre raison avec préavis (ex : de 10 jours, 30 jours, etc.).

Si vous avez des questions supplémentaires sur les contrats de marketing d’influence, ou sur la rédaction de contrats en général, contactez-nous!

Avatar
À propos de l'auteure

Laissez un commentaire