fr

Marketing d’affiliation: quoi aborder dans son contrat?

Le marketing d’affiliation est une technique dont on entend beaucoup parler au Québec depuis quelques années. La prémisse du marketing d’affiliation, le fait de pouvoir utiliser l’audience de tierces personnes pour vendre un produit ou un service en échange d’une commission, attire autant les commerçants que les individus qui ont une certaine influence.

La base de tout bon programme de marketing d’affiliation est le contrat (ou les conditions) que les affiliés doivent respecter. Vous ne savez pas par où commencer? Voici quelques éléments essentiels à aborder dans le contrat de votre programme d’affiliation.

Notez que ce billet de blogue ne constitue pas un avis juridique formel, mais plutôt de l’information juridique. Si vous avez des questions sur les obligations juridiques découlant du marketing d’affiliation, envoyez-nous un courriel à info@artylaw.ca.

1) Les conditions d’admissibilité d’une vente

Un des éléments essentiels à définir dans son contrat de marketing d’affiliation est la manière dont une vente pourra se qualifier pour une commission. Par exemple, vous demanderez sûrement à vos affiliés à ce que leurs ventes soient faites à travers un lien précis qui leur sera fourni. Dans d’autres cas, il sera question d’utiliser un code promotionnel en particulier.

Certains programmes mettent en place une limite de temps entre le moment où un lien est utilisé et le moment auquel le consommateur fait son achat pour que l’achat puisse se qualifier pour une commission. Il est donc essentiel de prendre le temps de déterminer quels seront les conditions d’admissibilité et de les partager à vos futurs affiliés dans le contrat de marketing d’affiliation.

 

2) Le montant des commissions et la manière dont celles-ci seront versées

Une fois les conditions d’admissibilité des ventes établies, il est important de partager à ses affiliés le montant des commissions qui seront accordées, que celles-ci soient sous forme de rabais ou montant versé, et quand celles-ci seront versées.

Les commissions seront-elles basées sur un % des ventes? Sera-t-il question d’un montant fixe? De différents paliers de commissions? Seront-elles versées une fois par mois? Dans les 5 jours suivant une vente?

Finalement, si les affiliés veulent en savoir plus sur les ventes faites à travers leurs liens ou coupons rabais, comment peuvent-ils accéder à cette information? Pourront-ils y accéder à travers la plateforme que vous utilisez pour gérer votre programme de marketing d’affiliation? Pourront-ils vous contacter directement pour en savoir plus et obtenir des états de compte de votre part?

 

3) Les lois que vos affiliés doivent respecter

Une des étapes qui semble être souvent oubliée par les entrepreneurs lorsque vient le temps de travailleur sur leur programme de marketing d’affiliation est le fait d’informer ses affiliés des divers obligations juridiques qui leur incombent.

Par exemple, peu savent que les obligations juridiques concernant le marketing d’influence s’appliquent aussi au marketing d’affiliation. Il est donc important de demander à ses affiliés de divulguer le fait qu’ils utilisent des liens d’affiliés lorsque ceux-ci sont partagés à leur audience et qu’ils s’assurent que cette divulgation se fasse en respect des Lignes directrices sur la divulgation et autres lois applicables. Un autre exemple est la Loi canadienne anti-pourriel, compte tenu du fait que le marketing par courriel est fréquemment utilisé en conjonction avec le marketing d’affiliation.

Demander à vos affiliés de respecter les diverses lois en place vous permettra de vous assurer d’avoir une certaine paix d’esprit quant au côté juridique de votre programme.

 

4) Le contenu fourni à vos affiliés et votre propriété intellectuelle

Un autre aspect essentiel à aborder est le contenu promotionnel que vous allez fournir (s’il y a lieu) et la manière dont votre propriété intellectuelle peut être utilisée.

Si vous prévoyez fournir à vos affiliés des visuels, des exemples de courriels à envoyer à leur audience ou autre propriété intellectuelle, il est important de circonscrire l’utilisation qui peut en être faite. Par exemple, les affiliés peuvent-ils utiliser vos visuels en lien avec des campagnes qui n’incluent pas vos produits ou services? Certains éléments peuvent-ils être utilisés uniquement sur certaines plateformes? Avez-vous créé du contenu qui n’est pertinent que pour une certaine période de temps et qui ne devrait pas être partagé à l’extérieur de celle-ci?

Aussi, qu’en est-il de vos marques de commerce? Avez-vous mis en place des lignes directrices concernant l’utilisation de vos diverses marques de commerce (taille, variations des logos à utiliser sur certaines plateformes, etc)? Quand vos marques de commerce peuvent-elles être utilisées par vos affiliés? Ce sont toutes des questions à aborder dans votre contrat de marketing d’affiliation.

 

5) Les gestes que vos affiliés ne peuvent poser

Finalement, prenez le temps d’identifier les gestes que vous interdisez à vos affiliés de poser. Par exemple, plusieurs entreprises décident que leurs affiliés ne pourront payer pour de la publicité afin de faire des ventes à l’aide de leur lien ou code promotionnel, que ce soit sur les réseaux sociaux ou à travers du PPC (pay-per-click). D’autres refusent que leurs affiliés apportent des modifications au lien qui leur sont fournis à travers le programme.

Vous voulez mettre en place de telles restrictions? Prenez le temps de les partagez à vos affiliés à travers votre contrat.

 

Évidemment, plusieurs autres éléments devraient être abordés dans votre contrat de marketing d’affiliation. Si vous avez des questions à propos de votre programme d’affiliation ou à propos des aspects juridiques du marketing d’affiliation en général, n’hésitez pas à nous envoyer un courriel à info@artylaw.ca ou à nous contacter à travers notre formulaire de contact.

Une formation pour guider les entrepreneurs qui font des affaires en ligne à travers les aspects juridiques de l’idéation, la création, la promotion et la vente de leurs produits digitaux ou services.

450$+tx  150$+tx

Avatar
À propos de l'auteure

Laissez un commentaire